Il s’agit d’un acte de mariage trouvé dans les Archives départementales de Lozère, très clairement rédigé par le curé de la paroisse de Bédouès ; l’orthographe est respectée, elle ne nuit pas à la compréhension du texte.

A vous maintenant de jouer et de tracer l’arbre généalogique de cette branche familiale :

L’an mil sept cens huitante huit et le cinq aout après les publications d’un ban faite en l’église de Bédouès à notre messe paroissiale vu la dispense de deux autres bans ensemble la dispense d’une double parenté la première de consanguinité entre pierre andré veuf en premières noces de feue jeanne malzac, en secondes noces de feu marie ponty, et entre marie durand la troisième et nouvelle épouse, ladite parenté dépendant de louise almueis fille de feux françois christophe almueis et demoiselle Elisabeth arnaud, fille louise almueis grand-mère dudit pierre andré, et Elisabeth almueis sœur de ladite louise ayeule de ladite durand, et la seconde parenté d’alliance provenant de ce qu’anne Soulier grand-mère de marie ponty defunte et femme en secondes noces était sœur de claudine  Solier grand-mère de ladite marie Durand et qu’en conséquence le dit andré a raison de son mariage avec feue ladite marie ponty se trouvait au 3ème degré d’affinité les deux dispenses susdites accordées par Mgr leveque de

Catégories : Blog