Voici quelques nouvelles du Salon des Auteurs de Frontignan, auquel nous avons participé les 30 et 31 octobre derniers. Nous étions trois de l’association pour défendre les couleurs de la généalogie. En effet, France, qui est un auteur publié,  participe depuis longtemps à ce salon, et Renaud est venu spécialement du Cher pour nous accompagner et nous soutenir. J’ai appris la différence entre un écrivain, qui vit de sa plume, et un auteur, qui écrit mais n’est pas forcément publié. A ce titre, les livres de famille qu’écrivent les généalogistes permettent de nous classer dans la catégorie des auteurs… ce qui nous a ouvert les portes de ce salon.

Nous n’avons pas été présents le vendredi, mais la nouvelle de la conférence avait été largement médiatisée, et lorsque nous sommes arrivés le samedi matin, quelqu’un a dit « Les généalogistes arrivent ! » et sans que nous ayons seulement eu le temps d’enlever nos manteaux, les auteurs présents se sont groupés autour de nous et ont commencé à vouloir échanger avec nous. Quel bon augure pour la conférence !

Ce fut un grand moment… c’est la troisième fois que je présente cette conférence, que j’avais retravaillée et améliorée, un peu de trac cependant, qui pourrait m’en tenir rigueur? Ceci dit, c’était très bon enfant, plutôt sous forme de causerie, avec quelques interruptions mais le tout bien sympathique. Finalement, tout le monde s’intéresse à l’histoire de sa famille, et nous avons eu ensuite plusieurs personnes venues nous demander un coup de main pour leurs recherches.

Vous trouverez en pièces jointes quelques photos illustrant ces moments qui nous laisseront de bons souvenirs. J’attends le salon de l’an prochain avec impatience…

J’ai une bonne nouvelle à vous annoncer : nous avons trois nouveaux membres, qui figurent désormais sur l’annuaire destiné précisément à nos membres. Bienvenue à Pierre et à Yvan, et une pensée spéciale pour Armonia qui s’est inscrite pendant le salon !

Je pense bien à vous tous et toutes et vous espère en bonne santé !

 

Généalogiquement vôtre,

Virginie SAVOYE
Présidente