Le 30 octobre2021, au salon des Auteurs au soleil de Frontignan, nous avons pu assister à une conférence très intéressante présentée par Virginie SAVOYE, généalogiste diplômée de l’université de Nîmes.

Au cours de cette conférence, des notions générales sur l’histoire et les méthodes de la généalogie ont été développées et des anecdotes nous ont été racontées sur un mode plaisant. Plusieurs personnes de l’assistance ont exprimé le désir d’appliquer les notions exposées à leurs propres recherches pour identifier leurs familles et leurs ancêtres.

Virginie, très en forme et souriante, nous a fait part avec compétence et humour de quelques curiosités qu’elle a  rencontrées dans l’établissement de sa propre généalogie, mais que tout un chacun peut retrouver au hasard de la consultation des textes officiels.  Certes depuis 1792, l’Etat a la charge de tenir les registres d’État civil, mais pour les documents plus anciens, il faut se référer aux registres paroissiaux tenus par les curés avec bonne volonté mais un bonheur variable, compte tenu souvent d’une orthographe aléatoire…  On y trouve aussi ce que nous appelons des pépites, des curiosités, telles que la description de la météo ou l’état des récoltes dans le village considéré.

Cette activité connaît un regain d’affection de la part des Français : on peut dire aujourd’hui que la généalogie est pour l’ensemble de notre population l’un des hobbies les plus pratiqués.

Lequel d’entre vous va s’y mettre demain ?